/medias/image/2490143295ad86cdc50dcf.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Julien, un entrepreneur bien chaussé.

Portrait du Mois

-

09/06/2015

Lonesome Detail, c’est l’histoire de deux amis bordelais bien dans leurs pompes, Adrien et Julien. Fascinés par la culture et le lifestyle des 70’s, ils décident de créer une marque de chaussures à l’univers rétro adaptée au style actuel.
Armés d’une spécialisation en marketing et management commercial pour Adrien, d’un diplôme d’audit-gestion pour Julien, cette complémentarité semblait idéale pour se lancer.
 
Lorsqu’il arrive à l’INSEEC, Julien ne sait pas encore vers quelle carrière se tourner : «  J’avais jusque-là un parcours assez généraliste car je ne voulais surtout pas prendre le risque de me spécialiser et de me fermer des portes … J’ai toujours voulu entreprendre et pour cela, je crois, qu’il faut une bonne dose de culture générale de manière à pouvoirs se battre sur tous les fronts ! »
 
Au cours de sa deuxième année, il prend une spécialité dans la Finance en optant pour le Master Audit et Contrôle de Gestion et s’investit dans des associations comme Sail’INSEEC et le BDE Alcatraz. Il obtient son diplôme en 2012 et décide de se plonger dans l’entrepreneuriat. 
 
Tombé dans la marmite quand il était petit, Julien baigne dans la chaussure depuis toujours :
« C’est mon arrière grand- père, Marcel Maudouit qui a fondé Mod8 en 1936 ». C’est donc tout naturellement qu’il se tourne en 2012 avec son ami Adrien vers le marché de la chaussure. De cette passion né Lonesome Detail.
 
Aujourd’hui quand on lui pose la question : qu’est-ce que l’INSEEC t’as apporté ?
L’INSEEC m’a permis de posséder beaucoup de clés pour entreprendre, les autres on les apprend avec le temps et les erreurs.

 
"Avoir une société qui «  marche » c’est bien. Savoir la faire tenir dans le temps c’est encore mieux ! "

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants de l’INSEEC ?
 
Il faut profiter au maximum de la vie associative proposée par les différentes associations de l'Inseec. Celles-ci vous permettent de mettre en pratique les notions vues en cours et de mettre un pied dans le monde du travail. 
Il faut aussi et surtout ne pas négliger la qualité de son stage de fin d'étude. Il ne faut pas se contenter d'accepter la première offre mais étudier toutes les possibilités qui peuvent s'offrir à vous pour bien démarrer dans la vie active. 
 
En tant qu’alumni, qu’attends tu de l’ADI et que souhaiterais-tu lui apporter ?
 
L'ADI me permet de bénéficier d'un large réseau et donc un choix éventuel de partenaires futurs. Nous sommes nombreux et on aurait tort de sous-estimer la force d'un réseau aussi significatif. De plus il me permet de rester en contact et d'avoir des informations sur les camarades de ma promotion ou des associations auxquelles j'ai participé. 

Je souhaite, en faisant parti de L'ADI donner la possibilité à des élèves ou des anciens diplômés de me consulter sur mon expérience et sur les choses à faire et à ne pas faire. L'échange entre entrepreneurs, se soutenir, se donner des astuces est important dans la réussite de nos métiers. 


214 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portrait du Mois

DISKO élue Agence Digitale de l'année, félicitations à Davy TESSIER (Paris 2007)

User profile picture

Admin ADI

14 décembre

Portrait du Mois

Jeunes diplômés et déjà entrepreneurs !

User profile picture

Admin ADI

19 janvier

Portrait du Mois

Edouard Gibert et son équipe vous présentent switcharound!

User profile picture

Admin ADI

12 novembre